Accueil > La laine

La laine

La laine est une fibre naturelle provenant de la toison du mouton ou d’autres ruminants, d’où la très grande variété de laines existantes.

Une laine sans appellation spécifique (alpaga, angora…) est sans aucun doute issue de la toison de mouton.

Compte tenu qu’il existe plus d’un millier de variétés de moutons, il existe une grande diversité de laines plus ou moins qualitatives.

 

7 étapes de traitement :

  • La tonte : Les moutons sont tondus au printemps et la laine récupérée se présente d’une seule pièce.
  • Le tri : La laine est triée en fonction de sa qualité qui résulte des différentes parties de tonte. Elle est ensuite réunie en balle d’environ 170 kgs.
  • Le lavage : La laine est soumise à plusieurs opérations de lavage afin de la débarasser du suint et d'eventuels residus terreux.
  • Le cardage : La laine est démêlée et parallélisée pour obtenir ce qu’à ce stade on peut appeler fils de laine. On définit aussi à ce stade l’épaisseur du fil en fonction de son utilisation.
  • Le défeutrage : Cette opération consiste à étirer le fil et l’uniformiser.
  • Le peignage :Dernière opération avant le tissage qui consiste à éliminer les dernières impuretés.
  • Le tissage : Il permet d’étirer le fil dont l’épaisseur peut être jusqu’à 400 fois moindre. Le fil subit également une torsion afin de le rendre plus solide et plus régulier.

 

La laine se présentant naturellement sous forme blanche et écru, elle peut être teintée aux différents stades énoncés ci-dessus.

 

Les propriétés de la laine.

La laine a un excellent pouvoir thermique et une bonne élasticité.

Très douce et souple, elle a également un très bon pouvoir absorbant.

Par contre, la laine a tendance à feutrer et est peu isolante.

 

Une laine ou des laines ?

 Il existe bon nombre de laines en fonction des types ou races des ruminants dont on utilise la toison.

Toutefois, les proprités de LA laine restent globalement les mêmes.

Parmi les laines les plus connues ou reconnues, on peut citer : L’angora (lapin angora ou albinos), le cachemire (chèvre cachemire), le mohair (chèvre angora), l’alpaga, le merinos (mouton), le zephire (agneau)…

 

Entretien de la laine classique.

  • Nettoyage à la main recommandé, sinon en machine à basse température.
  • Pas d’essorage.
  • Laisser sécher à plat.
  • Repassage à fer doux.

 

Allée du foulard vous invite à découvrir ses écharpes laine.